jeudi 16 avril 2015

Les petites poupées Edwardian Ladies with Colorfull hair



Depuis que je les ai dessiné, je n'avais qu'une envie: transformer mes Edwardian Ladies, aux cheveux de couleurs, en poupée. C'est chose faite pour ces deux là.

Vous pouvez les commander sur ma boutique en ligne.

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 15 avril 2015

Cartes postales du quotidien ♦ En vrac et dans le désordre #27



Mon jardin de balcon reprend vie, les fleurs poussent de partout, j'ai une surprise chaque matin.



En balade dans la forêt de Chantilly, nous avons croisé une famille de sangliers.
Un grillage nous séparait ce qui explique pourquoi ils étaient si peu farouches.



Un goûter au Café suédois.



Je suis allée découvrir le tourisme de la guerre lors d'une conférence au Louvre qui nous parlait de l'engouement des premiers touristes pour les ruines de la Commune à Paris.




En ce moment je dessine des fleurs, juste pour le plaisir.



Mon chou violet c'est transformé en une sorte de sapin, puis boom! il a fait de jolies fleurs jaunes.



J'ai trouvé mon arbre fétiche dans la forêt des Fausse-Reposes, un magnifique pin tortueux.



Mini-Buffy toujours aussi mignonne et avec un sale caractère. Il faut la voir quand je passe l'aspirateur, sortir de son nid la mine renfrognée exprimant toute sa désapprobation à cette nuisance sonore.



Les balades dans la forêt quand les feuilles ne sont pas encore là, cela donne un jeu de rayures et d'ombres pour un résultat très graphique.



Ma petite décoration de Pâques.


Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 13 avril 2015

Exposition Indigo à la bibliothèque Forney ♦ Paris



Aujourd'hui je vous emmène découvrir un petit bijou d'exposition, à découvrir à la bibliothèque Forney, sur le thème de l'indigo dans le textile.
Cette couleur, aux multiples tonalités, est une des premières colorations utilisée sur le tissu.
La teinture naturelle est composée à partir de différentes plantes (pastel, indigotier, renouée des teinturiers, stroilanthes cusia ou gara en fonction des zones géographiques).
On la retrouve au Japon, au Moyen-Orient, en Afrique, en Chine, en Asie Central et en Amérique. 
Les techniques sont étonnamment semblables sans qu'il y eut pour autant contact entre ses populations. Sa symbolique aussi est très forte dans toutes ses cultures.
C'est à la fois la couleur du vêtement du travail et à la fois celui du vêtements de fête et de cérémonie.

J'ai beaucoup aimé la partie sur le Japon car en plus de la couleur on découvre leur philosophie sur le recyclage et le raccommodage du textile (présent aussi sur les vêtements de travail occidentaux).
Il existe même un vocabulaire pour désigner ses tissus: le boro, un tissu usagé recyclé, ou le sakiori qui est un tissage de fines bandes de chiffons déchirés, ou encore le sashiko une technique de broderie en épaisseur pour réparer les vêtements.
Certains des pièces présentées sont des vrais chefs d’œuvres, cet art du rapiéçage est vraiment intéressant à découvrir.

A noter aussi que toutes les pièces présentées sont issues de la collection privée de Catherine Legrand (commissaire de l'exposition). C'est une véritable sauvegarde de l'histoire du textile comme elle nous le rappelle en présentant des pièces originaires d'Irak, de Syrie ou de différents pays africains où les guerres et les massacres ont dispersé le savoir-faire et les cultures.

Bref je vous conseille vivement d'aller y faire un tour, ne tardez pas l'exposition se termine de le 2 mai.

Du 27 janvier 2015 au 2 mai 2015  
Bibliothèque Forney
1 rue du Figuier, Paris 4e
Métro : Pont Marie
Du mardi au samedi de 13h à 19h 

 Tarifs : 6 €, 4 € et 3€ 

Rendez-vous sur Hellocoton !