lundi 5 décembre 2016

Les vestiges à la station de métro Trinité d'Estienne d'Orves ♦ Paris



Il y a des petites surprises qui parfois croisent votre route.
Ce fut mon cas en m'arrêtant à la station Trinité d'Estienne d'Orves.
J'avais du temps et j'ai commencé à observer la station qui va faire peau neuve.
Dans ce cas là, on dépouille les murs, enlevant couche par couche les années passées.
On retrouve souvent des vieilles affiches qui vous donnent l'impression de remonter le temps.

Ici il ne reste plus grand chose de vraiment visible mais si on se met à observer les murs on découvre des fragments, des superpositions, des écailles, des oxydations, de la crasse.
Ce mélange étonnant m'est apparu comme une succession de toiles, de compositions que seul le temps est capable de créer.

Cet instant fugace va s'effacer, en être le témoin est une vraie chance.

Le décarrossage de la station date du mois de mars et les affiches étaient en bien meilleur état.
Vous pouvez les découvrir ici.
Du coup je me demande, la dégradation vient des travaux ou des usagers?

Rendez-vous sur Hellocoton !