samedi 10 mai 2008

Ciné de mars!

Bien en retard voilà ma review des films que j'ai vu au mois de mars, et il y a eu des bombes!


Ça commence moyen avec plusieurs petits films d'animation sur le thème du noir.
Il y avait quelques jolis univers mais ça n'allait pas plus loin.
En plus on avait un couple très démonstratif et qui mangeaient bruyamment à coté de nous, sans compter le bruit du métro (c'est au sous-sol des Halles).
J'y reviendrai peut être mais les gens sont irrespectueux au ciné, comme s'ils étaient chez eux, à causer, bâfrer et à foutre leurs pieds sur le siège du voisin, non mais je te jure...

Petite trouvaille dans un ciné art et essai, "Fight club" qui repassait. Bon bah c'est bien mais je préféré le bouquin quand même.

Ahah mon premier coup de coeur c'est pour "l'orphelinat", film espagnol de peur et de fantôme. Le scénario est excellent, on a le souffle coupé jusqu'à la fin et en plus c'est beau!

Je recommande grandement.


Hihihi, ensuite ce fut le tour du dernier "Gondry", l'histoire d'un videoclub qui se retrouve sans films. On fait quoi dans ce cas là? On suéde les films tout simplement! (comprendre: refaire le film avec les moyens du bord).

L'imagination encore et toujours... C'est chouette mais l'histoire tourne un peu en rond, le scénario reste limité mais on rigole bien!

Il y a eu un super concours de films suédés et bah il y a une créatrice de chez Lillibulle qui a gagné et elle le mérite bien, c'est à mourir de rire.



King kong suede
envoyé par audrenchloe


Alors là aussi dans le genre j'ai été morte de rire du début à la fin. "Black sheep" c'est l'histoire de moutons zombies en Nouvelle Zélande. Vibrant hommage à un de mes films préférés "Brain dead".

J'adore!!!!


Le précèdent film du réalisateur de " A bord du Darjeeling limited" est un de mes films références. C'est simple "la Vie Aquatique" me fait pleurer de beauté à chaque fois, c'est sensible avec pleins de trouvailles, de la poésie et Bill Murray!

Son nouveau film garde de cette sensibilité mais parait plus réaliste (mais j'ai bondi en voyant le tigre, référence clair et net à "la vie aquatique"). Le début est succulent avec le départ raté de Mr Murray, qui laisse sa place au nouveau venu (Adrian Brody). Mon moment préfèré, où le film prend tout son sens pour moi, c'est à l'enterrement du petit hindou, c'est d'une beauté à faire mal.

Très bonne surprise du cinéma français avec "J'ai toujours voulu être un gangster". On est allé à l'avant première, où le réalisateur a fait son timide avant le film. Il avait du mal à en parler, par modestie sans aucun doute.

Mon histoire préférée reste celle de l'enlèvement de l'ado suicidaire, un humour noir très fin et des comédiens excellents.

Mon deuxième coup de coeur est pour le film "Rendez-vous à Brick lane". Il paie pas de mine comme ça mais ce film est vraiment subtil et ne tombe pas dans les clichés de l'immigration et de l'adaptation à son nouveau pays.

Le film brosse le portrait de Nazneen (belle comme c'est pas permis!), exilée de son Bangladesh natal pour épouser un "vieux" compatriote habitant à Londres. On aperçoit en filigrane de son histoire, l'évolution de la relation entre les musulmans et le reste de la population avant et après le 11 septembre. La grande force du film vient des personnages, dont on se fait une mauvaise idée dés le départ pour ensuite découvrir d'autres facettes que l'on n'aurait même pas soupçonner.

Une petite perle.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire: