mardi 20 janvier 2009

True Blood

True Blood, mon nouveau coup de foudre vampiresque.

J'adore les histoires de vampires, notamment les histoires d'Anne Rice qui a véritablement renouveler le genre.
On retrouve d'ailleurs son influence dans cette série (tirée des romans de Charlaine Harris), ne serait-ce que le lieu "La nouvelle Orléans".
Les vampires sont maintenant connus des humains et vivent tant bien que mal parmi eux.
La raison principale c'est le "True Blood", un sang artificiel (apparemment pas très bon), qui leur évite de se nourrir de sang humain.
Bien sur il y a des réticents!

Bref dans ce contexte tendu entre vivant et mort-vivant, on découvre l'histoire de Sookie (j'adore ce prénom), fortement attirée par Bill le "gentil" vampire. L'attirance est réciproque mais ne sera pas de tout repos, surtout que Sookie lit dans les pensées.

J'adore ces histoires d'amour! Mon coté fleur bleue ressort direct.


L'histoire d'amour peut faire penser à Twilight, que je suis allée voir et qui est franchement d'un ennui pas possible, sauf que là c'est carrément plus consistant et écrit.

Demain je vous fais un petit point style de Sookie et quand j'aurai plus de temps de Bill et peut-être d'autres persos aussi intéressant.
Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

Fan de True Blood a dit…

Au fil des épisodes, Alan Ball prend de plus en plus de liberté par rapport à l'œuvre originale de Charlaine Harris. Il finit par s'éloigner complètement de l'œuvre à la fin de la première saison. Ne s'agissant là que d'une interprétation et non d'une adaptation, on ne pouvait que s'attendre à des modification pour ouvrir la série à un public plus large. Les fanatiques de l'œuvre littéraire risquent d'y perdre leurs repères. A noter le générique particulièrement réussit je trouve. Il s'agit de la chanson Bad Things de Jace Everett.