mercredi 13 janvier 2010

Patrik Budenz

Plusieurs fois j'ai aperçu son travail sur des blogs et il y a quelques jours j'ai enfin pris le temps d'en voir un peu plus.
La série Post moterm reste ma préférée, malgré la violence du sujet il en résulte une forme de douceur et de bienveillance.
Deux photos ont surtout retenu mon attention. Il y a celle que je vous présente qui me fascine par son "silence" et une autre qui représente une femme lors de son autopsie et qui est d'une beauté vraiment étrange, c'est surréaliste!
Vous pouvez la voir et découvrir les autres, mais attention âmes sensibles s'abstenir!

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

sierralemon a dit…

Etrange effectivement, je me suis surprise moi même en trouvant les deux photos que tu as présenté très belles (il y en a que j'aime quand même beaucoup moins dans cette même série, que je trouve beaucoup plus morbide - "forcément", dira-t-on).

Meme a dit…

De belles photos. Ce qui est assez étrange, c'est que ces photos donnent à la fois une ambiance très éthérée, très détachée du sujet grave qu'est la mort et au contraire très terre-à-terre avec elle. Ce que j'aime particulièrement ici, c'est la beauté des photos, elles sont loin d'être sinistres, elles sont presque vivantes, si je puis dire. Fascinant !

Gabrielle Aznar a dit…

Je suis d'accord avec toi Sierralemon que certaines sont vraiment morbides, j'aime bien ça d'habitude mais je trouve que les photos de bocaux sont de trop dans cette série.

Meme> c'est bien ça le paradoxe, rendre beau un sujet qui normalement ne l'est pas.