jeudi 4 mars 2010

Ma grand mère maternelle ♥




Anita Alarcon Aznar, née à Mazaron en Espagne le 27 janvier 1913.
J'ai beaucoup d'admiration pour elle qui quitta presque du jour au lendemain son pays, sa maison, sa vie, avec deux enfants sous le bras.

Je me rappelle d'elle toujours coquette, qui même à 80 ans se teignait encore les cheveux au risque de se faire rouspéter par mon grand père qui voyait d'un mauvaise oeil cette dépense.

Je garde aussi des souvenirs "idiots": sa soupe à la tomate délicieuse, ses éventails kitsch à souhait de danseuses de flamenco et les poupées en costumes catalans qu'elle m'offrait, son jardin pleins de magnifiques fleurs et sa façon de prononcer mon prénom en remplaçant le v par un b.

Il ne me reste d'elle que des photos, une robe, une mantille, sa photo de mariage encadrée, son porte monnaie, quelques bagues et une paire de boucles d'oreilles...
Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

sierralemon a dit…

Joli hommage à ta grand-mère... Ma grand-mère paternelle vient aussi d'Espagne et j'ai toujours vu sur son lit ou dans sa chambre une danseuse de flamenco un peu kitsch (quand j'étais petite, je rêvais de leur ressembler, elles avaient de si beau visage... ). Elle est aujourd'hui en maison de retraite, et sur son lit trône une danseuse à robe jaune...

gabrielle aznar a dit…

ah les danseuses de flamenco, tout un folklore délicieux. J'en ai en petite figurine de terre cuite dont je ne pourrai pas me séparer.
c'est des petites choses comme ça qui me rappelle nos racines.

Profite bien de ta grand-mére. Elle t'a raconté un peu son histoire?

En tout cas je suis ravie de partager des origines espagnoles avec toi ^^

Meme a dit…

Ma grand-mère est également née en Espagne, elle a toute une collection de poupées danseuses de flamenco, d'ailleurs à chaque fois qu'elle y retourne, elle nous en rapporte :)

Elle, par contre, a fui avec ses parents qd Franco est arrivé au pouvoir, ils se sont installés au Nord-Est du Maroc, ds la région appartenant à l'Espagne.
Après ils ont à nouveau fui qd les Arabes ont attaqué cette région pour aller en Algérie, où ma grand-mère a rencontré mon grd-père qui lui-même avait fui la Hongrie sous le joug communiste (il a réussi à s'enfuir du Goulag après 2 ans d'enfermement, superpapy !!!). Et après, direction la France lorsque la guerre d'Algérie commença :)

Toute une histoire :)

gabrielle aznar a dit…

Ma grand-mére a quitté l'Espagne pour la meme raison que la tienne, mais elle doit être de la génération de tes arrieres grand-parents.

Je trouve que nos grand-parents étaient des gens tres courageux vu cette période de l'histoire qu'ils ont traversé. Leurs histoires sont tres précieuses.

anne rodes a dit…

C'est bien de raconter et de transmettre son histoire. Même histoire pour moi à quelque chose près. Mes grands parents sous Franco coincés dans leur village Aragonais entre frères et soeurs anarchiste ou communiste, se sont retrouver sur les plages françaises dans des camps...ils n'y sont jamais retournés. Je n'ai pas connu ma grand mère, il me reste d'elle 2-3 photos, des bribes de phrases prononcés par d'autres et mon imagination.

Gabrielle Aznar a dit…

l'imagination travaille beaucoup quand on a que quelques bribes.
L'été dernier je me suis retrouvée sur les plages d'Argeles où se trouvait le gros des camps. Je n'ai pas pu m'empecher de penser à eux.

Je remarque qu'on est nombreux à avoir cette histoire commune et que finalement on n'en parle peu.