mercredi 1 septembre 2010

Scotland souvenirs: Glasgow

Bienvenue à Glasgow, notre première escale écossaise!
N'étant pas bien grande nous avons pu l'explorer à pied sans soucis.
J'ai adoré la ville et ses jolis bâtiments aux visages différents. On pouvait tomber sur des endroits noircies par le temps à l'atmosphère gothique, des rues très 19ème, de l'art nouveau avec notamment les créations de Mackintosh, des immeubles abandonnées et surtout une multitude de détails décoratifs comme ces statues nonchalantes qui semblent porter à elles seules l'immeuble.
Et nous avons eu également notre premier aperçu de la magnifique lumière écossaise (mais aussi du gris et du changement de temps express!).





Vu notre temps limité de visite de la ville nous ne pouvions faire qu'un musée.
Notre choix se dirigea vers le Kelvingrove Art Gallery and Museum, apparemment le plus visité au monde. Je pensais tomber sur une sorte de Louvre, en réalité c'est un véritable bric à brac historico/scientifico/culturel.
On passe du coq à l'âne d'une salle à l'autre, science, peinture, Egypte antique, avion de la seconde guerre mondial au dessus d'animaux empaillés... le tout dans une scénographie d'un goût franchement douteux.
J'étais vraiment découragé au rez-de-chaussé, sans grande envie de découvrir le premier étage. Heureusement Seb m'y a traîné, deux bonnes salles nous y attendait sur les armes et armures et sur l'histoire de l'Ecosse.

Je ne sais pas si je vous conseillerai d'y aller, c'est très bien pour les enfants qui y trouveront des jeux dans chaque salle (bon point du côté éducatif) mais franchement il n'y a rien d'extraordinaire à ce mettre sous les yeux.
A voir peut-être pour son étrangeté et surtout pour la salle sur l'histoire de l'Ecosse, en sachant que l'entrée est gratuite, vous ne perdrez rien!


La pièce qui nous a définitivement achevé c'est ce chien empaillé avec son panneau.
L'humour british dans toute sa splendeur, mais on se demande un peu ce que ça fait dans un musée!




Nous avons également exploré la partie est de la ville en découvrant la cathédrale Saint Mungo.
Cet édifice gothique fut construit sur plusieurs siècles, ce qui la rend assez insolite à l'intérieur avec ses multiples niveaux.
Son jardin parsemé de dalles funéraires est aussi à découvrir.


Au dessus de la cathédrale St Mungo se détache Necropolis, la colline cimetière qui surplombe la ville.
Le lieu est très impressionnant, tant par sa superficie gigantesque que par le calme qui y règne.

Les cimetières en Écosse, surtout les anciens, semblent être considéré comme des parcs et ouvert à tous quasiment 24h sur 24 h.
Vous pouvez y pique-niquer, écouter de la musique ou bouquiner, mais contrairement à ce qu'on l'on pourrait croire il n'y a pas d'abus, l'endroit reste calme.
A Edimbourg on découvrira même que les défunts se tiennent au courant des dernières tendances musicales à coup de Lady Gaga!



Il fut un peu difficile de trouver un endroit pour manger le soir, on se retrouva à deux reprises à manger dans un pub à George Square.
Nous finirons pourtant par dénicher une bonne adresse, un fish bar (fish and ships un peu plus "haut de gamme"), qui sert son beignet de poisson dans une mignonne barquette à l'imprimé papier journal rappelant la recette originale de la rue.
The Chippy doon the lane
84 Buchanan st
McCormick Lane
Glasgow G1 3AJ
Ah et remarque importante qui vaut pour tout les restaurants, pub etc..., on mange tôt en Écosse, on finit de vous servir au plus tard à 22h voir avant!

Glasgow est un endroit très agréable le soir avec ses rues animées le week end, ses jolies lumières et son ambiance détendue.

Bilan de Glasgow: une jolie petite ville, avec une certaine douceur de vivre, on en fait vite le tour mais il est plaisant d'y passer quelques jours. Cela tient peut-être au fait qu'il y a peu de touristes.
Autre point non négligeable: c'est sans conteste la ville shopping d'Ecosse!

La première rencontre avec les écossais fut assez plaisante comme on continuera à le découvrir.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire: