lundi 19 octobre 2015

L'aiguille Grive ♦ Les Arcs

 

Aujourd'hui, je vous emmène sur les chemins qui mènent aux cols du Grand Renard et du Chal, avant de grimper sur l'Aiguille Grive à 2732 m.

J'adore marcher, je peux tenir très longtemps à condition de rester sur du plat.
Forcement en montagne s'est plus montée et descente. J'ai pas mal souffert, surtout au début, mon corps (et mon esprit) s'habituant petit à petit.

Je me suis un peu fait entraînée par mon amoureux sur les chemins difficiles et ce coquin m'a fait grimper, l'air de rien, l'Aiguille Grive sur un terrain difficile, voir bien accidenté.
J'étais déjà bien fatiguée par le trajet pour arriver jusque-là et j'ai failli stopper deux fois pendant la montée, appréhendant la descente périlleuse.
Et puis, disons le franchement, ça me rendait furieuse de ne pas réussir, alors j'ai pris mon courage à deux mains, en jurant assez souvent, et j'ai rejoint Seb qui était parti tout seul au sommet.
Cela valait le coup, car la vue était magnifique (même si accompagnée d'un peu de vertige).

La descente fut costaude, bien usante pour les genoux, mais sans bobo.
Bien sûr, cette randonnée est à faire avec des bonnes chaussures sinon attention les dégâts.



Ma récompense pour avoir réussi l'ascension : ma petite bouquetine (étagne) en peluche, appelée forcement Grive.

 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire: