mardi 29 janvier 2008

Show must go on!

Samedi 19 janvier 2008:

En ce samedi, j'ai renfilé mon costume d'habilleuse, pour les beaux yeux des défilés hommes et de haute couture.

9h30 Défilé "Coming soon"
Ça piaille italien dans tous les coins, mais heureusement la plupart des mannequins (il y avait aussi des filles) sont français, ça fait toujours plaisir.
Une m'avoue même qu'elle est la plus vieille (25 ans c'est vrai c'est le troisième âge de la mannequin!) et que ça l'étonne d'avoir été prise.

Bon les fringues c'est un peu du sous-"Marithé et François Girbaud", pas transcendant du tout.

Par contre on s'étonne du mâle nouveau, tout maigrichon, en plein dans l'adolescence, tout maigrichon, les cheveux en pétard et ne portant que du slim.

Je sais pas si c'est parce qu'on vieillit, mais l'ado ça nous attire pas des masses, alors que d'habitude il y a toujours quelques habilleuses hystériques à l'idée d'habiller du mâle.




Enfin le style est très années 50, genre une pub Levis des années 80 mais en tout tout tout maigre, tatouages aux bras et dégaine rockabilly.



18h Petar Petrov

Rendez-vous avenue Montaigne, la rue la plus surréaliste et hors du monde pour moi.

Là encore il y a du jeune, la plupart sont français, sûrement leur tout premier défilé (ça coûte moins cher hein!).
Info de dernières minutes: en fait ils ont eu droit à un casting sauvage dans la rue, je comprends mieux pourquoi ils étaient sympas.

Du coup ils sont marrants, blagueurs et se targuent de se faire tripoter... euh pardon habiller par 3 filles. Il y en a même un qui flippe en croyant qu'on va l'épiler avec du double face.

On se marre aussi avec Tiphaine de les écouter parler chiffon "il est canon ce manteau!". De vraies gonzesses!

Bref une bonne ambiance qui change de d'habitude.
Je note aussi qu'il est rarissime de trouver des mannequins de couleurs et là on avait deux blacks, c'est assez rare pour le souligner.



Celui qui a peur de l'épilation!^^

Alors l'homme selon Petar Petrov? très en noir et blanc, avec des jeux de rayures et des touches dorées (pantalon et bottes).




Dimanche 20 janvier 2008:

18h Défilé Smalto

Rendez-vous à l'hôtel Georges V.
Une heure plus tard on attend encore dans le hall alors qu'on nous a demandé de venir plus tôt.
Maligne j'ai quand même réussi à m'installer sur une chaise.

Encore une heure plus tard on attend cette fois-ci en backstage qui se remplit de plus en plus de gens qui se pensent plus importants les uns que les autres. Le piaillement mondain devient de plus en plus insupportable.

L'organisation était un peu en vrac, trop d'attente.
Résultat des courses il y a eu des ratés. On s'est fait un peu engueuler, les spectateurs étaient pas contents d'être restés 10 minutes dans le noir, et le final n'était pas celui prévu.

Sinon la collection?
Bah c'est du classique pour homme, chic et beau.
On retrouve beaucoup de marron, de beige de marine et de noir.
Il y a aussi une petite touche rockabilly avec de grandes lunettes carrés.

Et puis il y a un coté homme des cavernes avec de la fourrure en gilet sans manche, une écharpe "bête" avec la forme du pauvre lynx à qui on a volé sa fourrure (on voit même sa mignonne petite queue).



La fourrure c'est peut -être beau mais ça reste barbare.


Lundi 21 janvier 2008

10h Défilé Haute Couture Guy Laroche.
Rendez-vous au Palais de Tokyo.
Hiii! mon dieu les coiffures des mannequins c'est atroce! Je trouvais du coup les mannequins moches mais en fait elles étaient jolies les cheveux détachés.

Alors que dire, bah déjà ils me contredisent sur ce que je disais précédemment. Là il y avait des asiatiques et des blacks. Par contre toujours aucune métis ou arabe, même pas un peu typé méditerranéenne.
Les filles vont du blond au châtain, avec la peau très blanche, en même temps je dirais rien sur ce point vue ma peau toute claire.
Sinon la collection, c'est du très beau classique, des tailleurs, des robes de cocktail et du soir...
J'ai beaucoup aimé le détail couture des finitions en arête ou en angle sur certains vêtements
Ma mannequin Han Jin, défile pas mal (sa tête m'est familière), elle a l'air blasée, attend la dernière minute pour enfiler ses escarpins, se cache des photographes et à une trouille bleu à l'idée d'enfiler sa deuxième robe.
C'est une très belle robe bustier en soie noire bouillonnante, mais elle est super étroite.
En fait elle a peur de se faire prendre la peau dans la fermeture éclair, d'où son astuce: glisser une feuille de papier entre la peau et la glissière au moment de la remonter.

Mardi 22 janvier 2008:

8h20 rendez-vous au grand palais pour le défilé Chanel.
On est toutes super en avance, hier on s'est fait remonter les bretelles au sujet de notre ponctualité, avec la menace d'une éviction du défilé Chanel si on arrive 5 minutes en retard!

On attend (la base de notre boulot) une bonne heure à l'intérieur mais dans le froid (le grand palais est vraiment un endroit glacial) de pouvoir aller en backstage.
La bonne nouvelle c'est qu'on a droit à un petit déj.

On aperçoit avec curiosité le haut d'une veste géante de tailleur Chanel qui va servir de décor.
J'adore ce coté très surréaliste.
Bon je passerai sur le fait qu'il y avait une incompatibilité d'humeur entre nous et une de nos chefs habilleuses, je préfère éviter le procès, mais la pauvre on lui a taillé un sacré costard.
Faut dire qu'on a toute un passif fort désagréable avec elle.

Bref je me retrouve dans le backstage sous la veste avec la surprise de voir que les murs (la pièce est ronde) tournent!

Du coup les mannequins ont un peu de mal à retrouver la sortie qui change de place inexorablement.

En fait ce matin il y aura deux défilés.
Le deuxième passage de ma mannequin est une catastrophe, impossible de fermer la robe, je cours avec elle dans la "veste" pour essayer de la finir, peine perdue!
Elle défilera en plaquant son bras sur la fermeture éclair.
Le défilé suivant on sera 5 sur elle, y compris la petite main qui a participé à la création de la robe, mais elle ne voudra toujours pas se fermer complètement.
On a réalisé que ce n'était pas que la mannequin était trop grosse (mon dieu!), mais qu'elle était trop grande, la taille de la robe arrivant sous ses seins.


Alors j'ai eu mon choc visuel en voyant la ravissante Devon Aoki, vous savez la "petite" mannequin aux traits métissés d'Asie avec les cheveux roux. On a pu la voir en tant qu'actrice dans Sin City.
Elle était vraiment trop mignonne, on aurait dit une petite fée.
Là où je pourrais remercier Karl, c'est pour les chaussures. Il a enfin pensé à moi pauvre petite fille qui ne peut porter de talons à cause de ses chevilles trop fragiles!
Aucune chaussure en gravitation, justes des ballerines plates!
Pas besoin de faire de commentaires sur ces bombes, la photo parle pour elles.

Enfin comme d'habitude j'adore, pleins de robes de princesses, cette fois-ci en version courte, des broderies à baver d'envie et des bleus et des roses pastels à croquer.

J'ai encore pu discuter avec des petits mains, c'est toujours aussi fascinant.


Ah et puis comble du comble, on nous a demandé ( en nous engueulant pour les fois précédentes), de ne surtout pas remettre les collants portés sur les portants. La poubelle ou mon sac franchement j'ai vite choisi! (J'ai d'ailleurs pensé à toi Zaelle, c'est des collants noirs transparent, mais des Wolford, donc on dirait presque des bas de soie).

Par contre là où on était pas contentes c'est qu'on a nous a repris notre pass, je pourrais pas vous le montrer, il était petit, en carré, tout mignon en noir et blanc, snif...

Voila la fashion week des hommes et de la Haute couture s'est achevée pour moi devant le grand Palais.
A février prochain pour la suite.

Crédit photos:

petarpetrov.com
Vogue.fr
Madame.lefigaro.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

François a dit…

Au risque de te déplaire, je me lance quand-même!

Simplement pour te dire que j'apprécie de te suivre de loin de temps en temps. Content de voir tes créations au fur et à mesure et surtout de voir que tu vas bien.

Au passage, nous sommes encore en janvier, j'en profite pour te souhaiter ainsi qu'à Hélène une excellente année 2008.

P.S. Hummmm, la belle Devon!

zaelle a dit…

Aaaaaah Devon, j'adore cette fille elle dégage un truc hallucinant ! Merci pour cette jolie reconstitution de tes journées, c'est génial !

Gabrielle Aznar a dit…

zaelle= de rien ma belle!

François= On dit que tu es mieux depuis que tu me parles plus...on va continuer comme ça.