lundi 18 mai 2015

La maison et les jardins de Claude Monet à Giverny ♦ Eure



Après vous avoir emmené à Auvers-sur-Oise sur les traces de Van Gogh, je vous propose d'aller découvrir la maison et le jardin de Claude Monet à Giverny.
Le célèbre peintre impressionniste y vécut de 1883 à 1926 au milieu de la marmaille de son étrange famille recomposée avec les Hoschedé.
Bon je vous préviens je suis plus du côté de sa première femme Camille (disparue en 1879) que de la seconde Alice qui fit détruire toutes les photos et tous les papiers de celle-ci (manque de peau elle est sur presque toutes les premières peintures de son mari, elle n'aura, ainsi, pas réussi à la faire tomber aux oubliettes).

Bref passons sur les feux de l'amour, même si il y aurait encore beaucoup à en dire, et concentrons-nous sur la peinture.
La maison fut le décor rêvé pour Monet qui put se concentrer entièrement à son travail en oubliant les soucis financiers du passé. 
Il puisa son inspiration dans les deux grands jardins colorés (des pures merveilles).

L'endroit tout en couleurs et en douceur respire ce bonheur familiale intimiste qui trouva toute sa place à la campagne.



Le salon-atelier de Monet, c'est très émouvant d'y pénétrer.

 

La chambre du patriarche.

 

La chambre de Blanche (sa "double" belle-fille, fille de sa seconde épouse et femme de son fils ainé) qu'il aimait comme sa fille et à qui il enseigna son art.



La sublime salle à manger jaune à touche de bleu qui m'a arraché une petite larme tellement est magnifique/magique/lumineuse.



La cuisine bleue.



Le clos normand avec ses vagues de fleurs aux couleurs subtiles, on ne sait plus où donner de la tête tellement il y a de merveilles à découvrir.
Ce jardin est à la fois sauvage et en même temps réalisé avec une très grande minutie pour que chaque floraison s'associe en couleurs et en harmonie.

 

Le clou du spectacle se trouve dans le jardin aquatique qui est un véritable rêve éveillé.
Librement inspiré des jardins japonais, c'est ici que Monet peindra ses célèbres nymphéas.

Je n'ai pas vraiment de mot pour le décrire, on se croirait juste dans une autre monde, on ne peut qu'être époustouflé devant tant de beauté.

 
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

Leila a dit…

merci pour cette belle visite ! tes photos donnent envie de tout lacher et de filer à Giverny pour la journée ;)

gabrielle aznar a dit…

Merci!!
Il faut y aller, je confirme. ;)

JCM a dit…

Merci pour cet album photos qui m'a fait redécouvrir ce site que j'avais tant admiré au cours d'une autre saison, pré-automnale mais tout aussi magnifique;de fait, existe-t-il une saison dont les décors naturels aient échappé au regard de ce génie?