lundi 7 mai 2018

George Sand ♦ Un portrait

 

Encore une figure que je n'ai fait qu'effleurer mais qui mériterait vraiment une exploration, celle de Aurore Dupin alias George Sand.

Quand j'étais plus jeune j'étais intriguée par ce nom d'écrivain masculin qui était en fait une femme.
Cela paraissait un peu mystérieux (pour en savoir plus c'est ici).
Ensuite j'ai lu des choses sur sa relation avec Alfred de Musset, plutôt moderne sachant qu'elle était encore mariée. Sa liberté, pour l'époque, est fascinante.
J'ai lu il y a quelques temps son livre sur leur séjour en Espagne: "Un hiver à Majorque". Mes grand-parents y ayant vécut, j'étais curieuse du sujet.
Et je n'ai pas été déçu, elle réussit avec ses mots à nous plonger dans son décor, comme si on y était avec elle.

On peut découvrir, au musée de la Vie Romantique à Paris, des souvenirs lui ayant appartenu comme des peintures, des dessins, des sculptures, du mobiliers, des bijoux et objets de collection.
Il y a notamment des paysages qu'elle a peint à l'aide de sa technique de la dendrite ou « aquarelle à l’écrasage » où l'on travaille à partir de tâches réalisées en compressant de la peinture entre deux feuilles. Ses aquarelles m'avaient beaucoup touché.

Voilà encore quelques pistes pour en apprendre plus au sujet de la romancière sur France Culture.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire: